Opposition à la rémunération des donneurs de plasma

L’ouverture, au Canada, d’une clinique rémunérant les donneurs de plasma représente un risque sérieux à la sécurité de nos approvisionnements en sang.

Le 23 juin dernier, à Winnipeg, des défenseurs de la sécurité des dons de sang, des personnes ayant reçu du sang contaminé, des alliés du secteur de la santé publique, et des représentants de syndicats ont fait des présentations devant le conseil d’administration de la Société canadienne du sang (SCS) et ont parlé du besoin de maintenir public le système de prélèvement de sang et de plasma. Ils ont aussi demandé à la SCS de continuer d’adhérer aux deux recommandations de l’Enquête Krever (qui s’est attardée au scandale du sang contaminé au Canada) ainsi qu’aux recommandations internationales, y compris celle de l’Organisation mondiale de la santé qui stipule que les dons de sang et de plasma devraient venir à 100 % de donneurs non rémunérés qui le font sur une base volontaire.

Autres lectures

Social Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Interagissez:

Inscrivez-vous pour recevoir notre Bulletin et aider à préserver et améliorer les soins de santé publics pour tous

Nous joindre

Coalition canadienne de la santé