Nouveau rapport préconisant un régime public national d’assurance-médicaments pour tous

À l’échelle du Canada – Aujourd’hui, la Coalition canadienne de la santé lance un document de politique intitulé Un régime public universel d’assurances-médicaments pour tous. L’auteure, Julie White, a recensé plusieurs études universitaires illustrant comment la mise en œuvre d’un régime public national d’assurance-médicaments se traduirait en économies financières, sécurité accrue des médicaments, et égalité pour tous.

Le Canada demeure le seul pays ayant un régime universel de soins de santé qui n’incorpore pas les médicaments prescrits. « Les propositions comprises dans ce document permettrait au Canada d’entrer dans le 21e siècle et d’harmoniser son régime public de soins de santé à celui des autres pays comparables », précise White.

Selon un sondage Angus Reid mené en 2015, 23 % des Canadiens n’ont pas fait exécuter leur ordonnance au cours des 12 derniers mois en raison du coût des médicaments. « Nous savons qu’un régime public national d’assurancemédicaments serait extrêmement populaire car il a l’appui de 91 % des Canadiens », ajoute White.

Le mois dernier, la Dr Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé, est intervenue devant le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes, et a souligné qu’il n’était pas de son mandat de créer un programme universel d’assurance-médicaments et que cela « pourrait se révéler très dispendieux… Il y a des régime publics d’assurance-médicaments partout au pays pour les personnes qui ne peuvent payer leurs médicaments ». Or, comme l’explique Julie White : « la raison pour laquelle les médicaments sont si dispendieux au Canada est précisément parce que nous n’avons pas de régime universel d’assurance-médicaments. Nous payons beaucoup plus pour les médicaments parce que nous sommes incapables de négocier, avec les compagnies pharmaceutiques, un prix pour toute la population, comme cela se fait dans plusieurs autres pays. »

Des études fiables démontrent que par rapport au coût total de 25 milliards de dollars que nous payons pour les médicaments, nous payons 11 milliards de plus que ce qui nous payerions grâce à un régime public national. Pendant ce temps, les régimes provinciaux et les régimes privés ont de la difficulté en raison des coûts élevés et réduisent la couverture.

Ce document est communiqué au moment où le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes examine l’élaboration d’un programme national d’assurance-médicaments, et pendant que les membres de la Coalition canadienne de la santé rencontrent leurs députés dans le cadre d’un lobby dans les circonscriptions du pays.

La Coalition canadienne de la santé est un organisme sans but lucratif, non partisan et non gouvernemental qui demande au gouvernement fédéral d’amorcer la conversation avec les provinces et les territoires au sujet d’un régime public national d’assurance-médicaments.

Un exemplaire complet du document est ici.

-30-

Social Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interagissez:

Inscrivez-vous pour recevoir notre Bulletin et aider à préserver et améliorer les soins de santé publics pour tous

Nous joindre

Coalition canadienne de la santé