Plus que jamais, le Canada a besoin d’un régime public et universel d’assurance-médicaments

Ottawa, Ontario : Aujourd’hui, plus de 185 organisations du Canada ont publié une déclaration commune demandant au gouvernement fédéral de mettre en œuvre, immédiatement, un régime public et universel d’assurance-médicaments dans le cadre de sa réponse à la pandémie de la Covid-19. La déclaration reçoit l’appui d’une coalition diverse représentant des fournisseurs de soins de santé, des organisations sans but lucratif, des syndicats, des travailleurs, des aînés, des patients, et du secteur des affaires d’un océan à l’autre.

« Le besoin de mettre en place un régime public et universel d’assurance-médicaments n’a jamais été aussi urgent », affirme Melanie Benard, directrice nationale des politiques et de la défense des droits à la Coalition canadienne de la santé. « Des millions de personnes au Canada ont perdu leur emploi et leur régime d’assurance-médicaments fourni par l’employeur pendant cette pandémie. Cela signifie que des millions de personnes de plus ont maintenant de la difficulté à payer leurs médicaments. Le gouvernement doit agir maintenant. »

Avant la crise de la Covid-19, près d’un ménage sur quatre avait de la difficulté à payer ses médicaments. Un million de personnes au Canada devaient choisir entre mettre de la nourriture sur la table ou se procurer les médicaments dont elles avaient besoin. Ces chiffres ont augmenté de façon exponentielle en raison des nombreuses mises à pied dans la foulée de la pandémie.

« Tellement de personnes au Canada ont maintenant de la difficulté à joindre les deux bouts », ajoute Benard. « Si elles ne prennent pas leurs médicaments parce qu’elles n’ont pas les moyens de les payer, leur santé pourrait se détériorer et elles pourraient se retrouver à l’hôpital. Notre système de soins de santé ne peut se permettre un fardeau supplémentaire pendant la pandémie. Nous devons maintenir les personnes en santé autant que possible et, pour le faire, nous avons besoin d’une régime public et universel d’assurance-médicaments. »

Selon un nouveau sondage mené par Abacus Data pour l’Institut Broadbent, 72 % des personnes au Canada mentionnent qu’un régime public et universel d’assurance-médicaments est une partie très importante de la réponse du gouvernement à la crise de la COVID-19.

Le Canada est le seul pays au monde ayant un système universel de soins de santé qui ne couvre pas les médicaments sur ordonnance. L’été dernier, le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, dirigé par le Dr Eric Hoskins, a recommandé que le Canada adopte un régime public et universel d’assurance-médicaments.

Tenant compte de la crise actuelle, la nouvelle déclaration commune demande au gouvernement d’accélérer la mise en œuvre des recommandations du Conseil. Benard explique : « Nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre plus longtemps pour ce régime. La population canadienne a besoin de ce régime maintenant afin de l’aider à traverser la crise de la COVID. Nous comptons sur le gouvernement pour y arriver.

-30-

Pour en savoir davantage :

Melanie Benard
Directrice nationale, politiques et défense des droits
Coalition canadienne de la santé
policy@healthcoalition.ca
(343) 777-6238

Social Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interagissez:

Inscrivez-vous pour recevoir notre Bulletin et aider à préserver et améliorer les soins de santé publics pour tous

Nous joindre

Coalition canadienne de la santé